Canaries | El Hierro, l’île du bout du monde

Bienvenue à El Hierro, cette petite ile perdue au sud ouest des Canaries, encore un peu délaissé et qu’on peut qualifier d’île du bout du monde.

A la Nouvelle Aventure, on aime bien ce type de destination. Parce que le bout du monde, on est pas si souvent et surtout, cela veut dire, des endroits préservés, sauvages, en pleine nature.

Dès le débarquement au port de la Estaca, on s’aperçoit bien qu’on est déjà ailleurs. L’effervescence de Ténérife a bien disparu et on ressent déjà une île au calme.

Toute une semaine pour en profiter, on est aux anges !

Bienvenue à El Hierro, l’île du bout du monde !

L’eau, c’est la vie !

Dans une île aussi reculée, le point central depuis que les hommes sont là, c’est la gestion de l’eau. L’eau, c’est la vie. Eh, bien, on a découvert une incroyable capacité des hommes à tirer partie de la nature.

En altitude, c’est souvent brumeux et la brume s’accumule dans les arbres, au point d’en faire de vraies fontaines ! c’est comme cela que les premiers habitants récoltaient de l’eau pour eux, leurs animaux et les cultures.

On peut même partir à la découverte de l’arbre sacré des Bimbaches, les habitants El Hierro avant l’arrivée des Espagnols. Selon la légende, l’arbre Garoé était capable de fournir de l’eau à toute la population de l’île.

Les fameux genévriers couchés par le vent …

Non loin de La Dehesa, terrain de pâturage des habitants de Sabinosa, on profite de la vue
panoramique imprenable sur le cirque d’El Golfo, l’Océan et le village de Sabinosa.
Très vite, on aperçoit des espèces de genévriers locaux, pouvant atteindre jusqu’à huit mètres de long, qui se sont noués, torsadés, courbés, puis couchés au fil des siècles sous l’action du vent et qui dévalent la pente vers la mer.
Parmi eux, nous rencontrons la célèbre Sabina d’El Hierro, symbole végétal de l’île.

A ne pas louper également, le phare d’Orchilla, véritable terre de bout du monde. L’histoire dit même qu’il aurait été imaginé comme le méridien 0 par des français, de part sa position.

La folle journée aux deux météos …

A cette période de l’année, il n’est pas rare de voir des météos changeantes … Et cette journée en est la belle illustration !

Le point culminant de l’île, le pic de Malpaso, se situe à 1 501 mètres d’altitude. Au sommet, les vues sur les deux versants de l’île, très différents, sont normalement sublimes.

Mais, c’est sans compter la météo du jour … une petite bruine et de la brume donnent un tout autre aspect au lieu. Du vent et des températures autour des 10°…

La descente permet de découvrir la forêt de pins canariens, jusqu’au village d’El Pinar. Superbes paysages avec des pins de belles hauteurs et des écorces incroyables. Un paysage reposant, silencieux.

Puis, en descendant sur le versant aride de l’île, le paysage dévient plus volcanique : cordées de laves et scories plongent vers la mer. La météo s’améliore nettement et la température monte … au point de pouvoir envisager une baignade dans les piscines naturelles d’eau de mer.

La série Hierro, l’office du tourisme ne pouvait rêver mieux !

L’île de El Hierro a été l’objet du tournage d’une série en 2 saisons, dénommée Hierro. En visitant l’île, on peut dire qu’on ne peut la louper car à chaque lieu de tournage, un panneau y fait référence.

Alors, à la nouvelle aventure, on va dévorer la série après le voyage pour revivre sous un autre angle la visite de l’île. En mars 2022, elle a disparu du site d’Arte.tv mais on peut la trouver en location sur certaines plateformes (dont my canal).

Infos pratiques El Hierro :

La Nouvelle Aventure était hébergée à TIGADAY au coeur de la vallée rurale d’El Golfo (Apartamentos Jucar). Un point central sur l’ile et un village bien équipé en tout. C’est d’ailleurs étonnant de voir autant de boutiques de tout ici.

Rejoignez El Hierro en bateau depuis Los Cristianos (Ténérife) ou en avion depuis Ténérife. La Nouvelle Aventure a choisi le bateau, même si le voyage aller n’a pas été de tout repos 😉

Ne loupez pas la dégustation de la fameuse quesadillas, un étonnant gâteau à base de fromage ! et pour l’accompagner, vous pouvez vous laisser tenter par le barraquito, une boisson présentée en plusieurs couches : lait concentré, café, liqueur et lait moussant !

Bref, vous l’avez compris, El Hierro est un bout du monde étonnant avec ses nombreux paysages, ses météos changeantes, ses habitants accueillants.

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Marquise & co dit :

    Très tentant El Hierro… après Tenerife, Lanzarote et Grande Canarie, peut-être notre prochaine destination canadienne…. bises hivernales de Francia
    Marquise &co

    J’aime

    1. Oui un joli coin pour déconnecter et se sentir … au bout du monde 😬

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s