Les insolites du Cap Vert

En voyage, on est confronté souvent à des situations insolites. C’est cela aussi la magie des voyages. Être surpris par de petits moments qui laissent une petite trace dans la tête 🙂

En voici, quelques uns au Cap Vert :

Oui, oui, ce camion fait l’objet d’une bénédiction par le prêtre du village, les officiels et même le ministre de l’agriculture ! Il s’agit de la nouvelle benne de ramassage des ordures ménagères. L’histoire ne dit pas où elles finissent …

Restons dans la catégorie collecte des déchets 🙂 sur la plage de Mindelo, ce gros poisson ne demande qu’à manger les déchets des personnes de la plage. Plutôt une bonne idée de sensibilisation pour tout le monde !

Vous vous croyez sur une route ???

Vous êtes sur l’aéroport désaffecté de Brava ! Cela n’arrive pas si souvent d’être au beau milieu d’une piste d’atterrissage !

A Fogo, dans la caldéra, malgré que l’irruption ait détruit le village en 2014/2015, les habitants reconstruisent sur les champs de lave. Et si vous passez la nuit dans l’auberge de Marisa, vous aurez la surprise de dormir portes et fenêtres grandes ouvertes toute la nuit … Pourtant, nous sommes à 1800 mètres d’altitude, mais le sol des chambres est (très) chaud à cause de la lave qui n’est pas si loin …

Non, il ne s’agit pas d’un renard, tout en haut du Fogo à 2800 mètres d’altitude … mais un chien, qui prend plaisir à suivre les visiteurs du jour; il se fait les 1000 mètres de dénivelé dans les deux sens ! une (toute) petite sieste est la bienvenue sur la route de la descente !

Et voilà la récompense à la fin de la descente du Fogo : courir à grandes enjambées dans la pouzzolane, une expérience unique !

Voilà une image souvent présente au Cap Vert; les îles sont montagneuses et certains villages reculés, alors tout est porté à dos d’hommes ou à têtes de femmes …

Au Cap Vert, l’océan est souvent agité mais vous aurez la bonne surprise de découvrir parfois des piscines naturelles comme ici à Brava. L’eau est bonne en janvier (22°). Plouf !

La musique est assez présente au Cap Vert, mais aussi … le street art ! en particulier sur Fogo dans le village de Sâo Filipe, où beaucoup d’œuvres ornent les murs de la ville. On a même eu l’occasion de croiser un graffeur de Bordeaux (waroox) qui venait réaliser des Å“uvres sur plusieurs îles !

Tous les pays ont leur bière ! voilà la Strela que vous dégusterez partout au Cap Vert. A la vôtre !

Bonus : le clin d’œil du photographe professionnel

Photo by Alain Martineau

Alors que de nombreuses îles souffrent de sécheresse, les Capverdiens font preuve de beaucoup de clairvoyance pour organiser leurs potagers et assurer une irrigation optimale.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s