Cap Vert – Santo Antao : le paradis des randonneurs

Santo Antao n’est pas déservie par avion. Il faut passer par l’île de Sao Vicente et sa ville de Mindelo.

L’arrivée en avion international sur Mindelo n’est pas garantie car l’aéroport a une piste courte et il y a parfois de la brume … cela nous a valu un détournement vers l’île de SAL et l’obligation d’y rester 24 heures en attendant que les conditions météo sur Mindelo s’améliorent !

Vous rejoignez Santo Antao et son port « Porto Novo » en une heure de ferry depuis Mindelo. Une bonne option pour démarrer la visite de l’île est de filer à Ponta del sol en empruntant la route intérieure, très impressionnante, qui monte à 1200 mètres d’altitude et serpente en équilibre sur les crêtes avant de redescendre vers Ribeira Grande.

Une première randonnée vous attend entre Cruzinha da Garça et Ponta do Sol en longeant le chemin côtier. Une balade incroyable en surplomb de l’océan, un chemin pavé qui a du demander des mois de boulot ! La balade passe par le superbe village de Fontainhas et ses maisons multicolores au bord d’une falaise.

Une deuxième journée de randonnée fait découvrir un tout autre visage de l’ile : Ribeira da Torre, profonde vallée volcanique entourée de falaises et semée de pitons, où cette fois les terres sont cultivées et les paysages verdoyants.

A ne pas manquer non plus, la vallée de Paul qui présente des paysages grandioses. On ne s’en lasse pas ! Là aussi, les cultures ne manquent pas, bien que les vallées soient encaissées. On a parfois l’impression de se retrouver en Asie avec les cultures en terrasse ! café, oranges, goyaves, bananes, légumes et tubercules de toutes sortes poussent de ci de là.

Autre étape qui se mérite à l’autre bout de Santo Antao : le village de Tarrafal, accessible encore uniquement en 4×4 car la route qui y mène est en construction. C’est encore un nouveau paysage qui s’ouvre sous vos yeux. Cette fois, on a l’impression de découvrir un désert !

Une belle randonnée permet de rejoindre le village du bout du monde de Monte Trigo avec un retour par bateau avec les pêcheurs du coin. Pendant ces découvertes, le temps s’arrête. La beauté des paysages, la température idéale (25/30° en janvier), la gentillesse des habitants, et aussi la slow life ! Tout cela ne laisse pas indifférent.

Santo Antao, Coté pratique :

  • Compter une heure de ferry entre Mindelo et Porto Novo.
  • C’est une île bien visitée par les randonneurs ; vous y trouverez des petits hôtels ou des auberges ; de même, pour se restaurer, pas mal d’adresses chez les habitants.
  • Une bonne adresse à Ponta do Sol : l’auberge de Fatima (residencial a beira mar) avec des chambres vue mer et une bonne recette de langoustes si vous commandez en avance !
  • Pour la balade de bord de mer, prenez un taxi collectif vers le village de Cruzinha et débutez la randonnée depuis ce village.
  • L’île de Santo Antao est aussi l’île du rhum local ; les villages produisent de la canne à sucre et quelques distilleries produisent des rhums blanc ou aromatisés.

Bonus : Le clin d’oeil du photographe professionnel :

Photo by Alain Martineau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s