Séville à vélo ! Sevilla en bicicleta !

La ville est bien étendue, alors rien de tel que de la parcourir à vélo pour aller plus loin sans trop de fatiguer (la ville est plate).

Les espagnols sont plus du soir que du matin (au moins en ce qui concerne les magasins). Il aura fallu faire 3 adresses pour trouver un magasin de location ouvert 🙂

Cette fois, ça y est, c’est parti pour 6 heures de vélo dans la belle Séville. Et la première direction prise est celle des rives du Guadalquivir. La nature au milieu de la ville ! Les berges sont réservées en grande partie aux piétons et aux cyclistes. Et il y a pas mal de végétation en bordure de fleuve (des roseaux notamment), ce qui donne une vraie impression de nature dans la ville.

IMG_6402

On croise beaucoup de joggers mais aussi des locaux qui prennent le soleil, jouent aux cartes ou boivent un café dans quelques établissements.

Depuis la place des Armes, on longe le fleuve pour arriver à la fameuse place d’Espagne.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Plaza de Espana

Tous ces bâtiments datent de 1929 à l’occasion d’une exposition hispanico-américaine. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’avaient pas construits dans le précaire à cette époque. Une dimension et une architecture étonnante, à mi chemin entre un palais royal et un château de princesse de Disney (les ponts, la petite rivière où les touristes peuvent maintenant louer des barques).  On y croise même des danseuses de flamenco.

La place d’Espagne propose aussi de grands jardins (Parque Maria Luisa) dans lesquels il fait bon se balader à bicyclette. On imagine bien combien ces jardins doivent être visités en plein été, aux plus fortes chaleurs. A cette époque de l’année, c’est plus calme.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
el parque Maria Luisa

Allez, c’est reparti en direction d’une des places les plus vivantes de la ville : la plaza del Salvador. En quelques minutes de vélo, nous y voilà.

La place Del Salvador se partage entre beaucoup de bars dont les terrasses débordent beaucoup sur la place et la iglesia colegial del divino Salvador … On n’est pas vraiment dans le même monde ! L’église mérite la visite, d’autant qu’elle est gratuite si vous présentez votre billet d’entrée à la cathédrale.

Comme souvent dans les églises principales en cette période de préparation de la semaine sainte, elles sont partiellement remplies de chars qui ont droit aux derniers préparatifs (dorures, nettoyage, installation des cierges, …). L’intérieur est baroque, avec de nombreux retables couverts d’angelots qui accompagnent le rappel de quelques scènes de la vie du Christ.

A quelques encablures de là, filez visiter une construction étrange en plein coeur de ville : le Metropol Parasol (rebaptisé les champignons par les habitants, conçue par l’architecte berlinois Jürgen Mayer et inaugurée en 2011). Une étonnante construction en bois qui recouvre 11000 m2 d’une place … Une fois là haut (28m), vous dominez une partie de la ville dans une ambiance sur-réaliste mais très intéressante. Ou comment moderne et ancien trouvent bien leur place !

Voilà une belle journée de découverte à vélo !

Hanaé vous dévoile son adresse de location de vélo :

IMG_6470

Coté pratique :

  • comptez 8€ pour 6 heures de location de vélo, plan et anti-vol compris.
  • Bike rental & tours all of seville http://www.allofseville.com , propose aussi des vélos électriques et des tours en segway.
  • une bonne adresse pour les tapas du soir : restaurant La Dalia http://www.ladaliasevilla.com (moins de 15€/pers)
  • aujourd’hui 12 km à pied parcourus et environ 15 km en vélo.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s